Il est très difficile de donner des indications budgétaires pour deux raisons. Le prix des carreaux peut varier considérablement tandis que le plan de pose influe sur le coût final du carrelage. La première raison est liée au prix du carreau lui-même qui peut varier énormément. A partir de 20 euros le m², vous disposez d'un bon carreau de qualité sans fioriture. Il n'y a par contre quasiment pas de limites dans l'autre sens. Ainsi une terre cuite classique, de base, peut atteindre les 80 euros au m², des carreaux émaillés créés par un artisan ou une entreprise spécialisée peuvent atteindre les 180 euros au m². Or pour tous ces produits, le matériau de base est le même, l'argile, qui ne coûte que 1 euro le m².

La seconde raison est liée à la technique de pose utilisée. Le prix de la pose (calculée en m²) va dépendre du type de carreaux utilisés, du plan de pose (calepinage) retenu et du nombre de coupes, de la méthode de pose (scellée ou collée) et de la qualité du support. Il y a quelques certitudes cependant. Poser des tomettes coûte généralement le double qu'une pose de carrelage, de 40 à 80 euros le m² sur une surface neuve par exemple. La pose droite est bien entendu la moins onéreuse mais les calepinages les plus élaborés de doivent pas dépasser une hausse d'environ 30% du prix de pose par rapport à une pose droite. Ainsi, il est possible d'obtenir un plan de pose original sans surcoûts importants. A noter que la pose en mosaïque demande un vrai savoir-faire et se révèle être la plus onéreuse.

 

Enfin, s'il s'agit de travaux de rénovation, vous bénéficierez d'un taux de TVA à 7% sur la main d'œuvre. Vous pouvez également bénéficier du taux réduit de TVA sur l'achat des matières premières (carreaux, colles, etc.) si c'est le professionnel qui les achète puis vous les facture.

 

Christophe Leray

10, rue du Moulin Noir
92000 NANTERRE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
01 42 04 90 30
©Palatino Mentions légales - Glossaire