Un carrelage à changer, ou une longère en cours de rénovation dont il faut revoir les sols de la cuisine et de la terrasse? Pourquoi ne pas se laisser séduire par la pierre naturelle qui, à coup sûr, transfigurera votre propriété ? Tout ce que vous devez savoir avant de donner à votre environnement quotidien un vrai cachet "nature".

 

Carreler un sol, intérieur ou extérieur, en pierres naturelles, impose une réflexion préalable qui doit prendre en compte la spécificité du matériau à utiliser et le résultat que l’on souhaite obtenir. "Pierre naturelle est un terme générique, où chaque mot est important, qui désigne plusieurs catégories de produits", explique Jacqueline Lestungi, présidente d’une société de vente de carrelages. "Nous avons ainsi des granits, des marbres, des pierres calcaires, des porphyres, des grès et des ardoises", détaille-t-elle.

 

Comme le souligne l’appellation, nous sommes en présence d’un élément naturel, destiné aux amoureux de la nature qui n’a rien à voir avec les produits industrialisés qui reproduisent quasi indéfiniment les mêmes teintes de carrelages. La pierre naturelle présente des tons et des veinages uniques qui évolueront différemment selon la finition. Des éléments qui imposent, avant toute pose, une vérification rigoureuse de chaque pièce pour harmoniser l’ensemble que vous projetez d’installer, en mélangeant les nuances entre elles. Il vous faudra accepter aussi certaines caractéristiques (des nuances et quelques imperfections comme des petits coquillages), qui ne sont pas des défauts, mais contribuent à l’inimitable rendu d’un carrelage pierre naturel.

 

La gamme des pierres naturelles permet de disposer d’une grande variété de couleurs. Les tendances actuelles au niveau des teintes se déclinent autour du blanc cassé, l’ivoire, le beige avec un net retour en grâce des ardoises naturelles qui peuvent être noires, anthracite, vert, vert de gris, prune et gris acier.

 

A noter que les vrais amateurs de pierres naturelles rechignent à effectuer des traitements qui dénatureraient le matériau. Pourtant, comme le souligne Jean-Marc Grella, responsable d’entreprise, créée en 1966 et spécialisée dans la pose de carrelage, un minimum de protections s’impose. "Toutes les pierres naturelles sont poreuses au départ ; il convient donc, après la pose, de les traiter avec un produit hydrofuge pour éviter que l’eau ne pénètre dans la pierre", explique-t-il. A l’intérieur comme à l’extérieur, il recommande également un traitement anti-taches car, "sur la terrasse ou dans la maison, les gens reçoivent et les hôtes peuvent laisser tomber des choses grasses qui tacheraient irrémédiablement un revêtement non protégé". A cela, il faudra ajouter, dans les régions qui connaissent des hivers rigoureux, une protection antigélive.

 

Il existe sur le marché différents produits anti taches qui ne modifient pas la couleur de la pierre et d’autres qui peuvent accentuer l’intensification de la couleur, c'est-à-dire lui donner l’aspect noyé (souvent une pierre est plus belle mouillée que sèche). Si on ne la protège pas, la pierre vieillira mal, mais si on suit ces conseils, la patine se met en place au bout de 2/3 mois.

 

Pour les pierres prévues à l’extérieur, Jacqueline Lesturgi recommande de "les boucharder (les passer au Bouchard, une machine qui va légèrement picoter la pierre) pour diminuer au maximum le phénomène de glissance". Vous trouverez des formats de toutes dimensions de 40x40 à 100x100 en passant par le 60x60, et le 80x80 ; plus les carreaux sont grands, plus l’épaisseur sera importante (jusqu’à 5 à 6cm). Les plus grands modèles sont souvent posés à l’extérieur.

 

Le "pierreux" s’impose dans tous les cas de figure

 

La pierre naturelle, difficile à BIEN poser, reste une affaire de spécialiste. Celui-ci vous conseillera en effet sur le type de carrelage correspondant au mieux à l’emplacement et à l’usage auxquels il est destiné. Vous serez certain d’avoir un produit répondant aux normes UPEC (Usure, Poinçonnement, résistance à l’Eau et aux produits Chimiques) et respectant vos soucis esthétiques (formes et coloris).

 

Il faut plus de temps pour poser de la pierre que du carrelage. Une pierre réclame de la dextérité et de la sensibilité ; si le poseur ne les possède pas, le résultat final ne sera pas conforme aux espérances", insiste Jacqueline Lestungi qui conseille de demander à voir quelques-uns des chantiers réalisés par l’artisan que vous aurez choisi. C’est à ce prix, et en suivant les recommandations d’entretien régulier, que votre sol en pierres naturelles donnera durablement un cachet exclusif à votre propriété.

10, rue du Moulin Noir
92000 NANTERRE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
01 42 04 90 30
©Palatino Mentions légales - Glossaire