Après la pose du carrelage (dans un délai de 48H maximum), le carreleur devra effectuer les joints. Le choix de la dimension des joints (fins, moyens ou larges) est une affaire de goûts mais certaines règles techniques et esthétiques existent.

 

Tout d'abord, la pose à joints nuls, qui consiste à bloquer les carreaux les uns contre les autres est interdite. Par ailleurs, le carreleur vous conseillera un type de joints plutôt qu'un autre en fonction de la nature et du format des carreaux. Les joints font généralement entre 2 et 10 millimètres, le joint moyen le plus communément admis étant de 6 millimètres.

 

Si une pièce a une superficie supérieure à 60 m², un joint de fractionnement devra être prévu, sur toute la hauteur de l'ouvrage (carrelage - mortier - support), de même pour les couloirs de longueur supérieure à 8 mètres. Pour toute surface supérieure à 7 m², un espace vide ou de polystyrène de 3 mm minimum doit être aménagé près des cloisons et autour des poteaux. La pose de plinthes permet ensuite de dissimuler cet espace.

 

Si tous ces joints ne sont pas respectés, des phénomènes de soulèvement, écaillage et effritement des carreaux apparaîtront.

 

Christophe Leray

10, rue du Moulin Noir
92000 NANTERRE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
01 42 04 90 30
©Palatino Mentions légales - Glossaire